Search
Search

AfriquePlus Sport: le sport en Afrique, dans la diaspora Africaine et à travers le monde.

 

Rechercher

Sport Actualité

Ligue des champions d'Afrique: la Fédération marocaine de football entend demander la reprogrammation du match

Ligue des champions d'Afrique: la Fédération marocaine de football entend demander la reprogrammation du match

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a l'intention de demander la reprogrammation de la rencontre sur terrain neutre, selon la chaîne de télévision marocaine à thématique sportive "Arriadia", qui se réfère à une source proche de l'instance footballistique nationale. Cette demande sera formulée lors de la réunion du Comité exécutif d'urgence convoquée, mardi à Paris, par le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, pour "débattre des issues réglementaires à réserver" à la finale Espérance-Wydad.

Samedi, la FRMF a décidé, en coordination avec le bureau dirigeant du Wydad de Casablanca (WAC), de saisir la FIFA et le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour apporter toutes les réserves et la documentation au sujet de la finale-retour de la Ligue des champions d'Afrique contre l'Espérance de Tunis (EST). Lors de cette réunion le président de la FRMF, Fouzi Lekjaâ n'a pas mâché ses mots et tiré à boulets rouges sur les instances de la CAF, "gangrenées par des parasites qui n'ont rien à voir avec le football", a-t-il dit. Pour le patron de la FRMF, ce qui s'est passé à Radès ne peut être réduit à une simple erreur d'arbitrage.

Il s'agit, selon lui, de la conséquence d'une corruption généralisée dans le football africain, géré par des hommes d'affaires qui "résident souvent dans des pays dans lesquels leurs business sont les bienvenus". Pour rappel, l'Espérance de Tunis a été déclarée championne d'Afrique dans la confusion la plus totale, après l'interruption de la finale suite à une erreur d'arbitrage irréparable pour cause de VAR défectueuse. Le désastre arbitral dont le Wydad a été victime a provoqué l'indignation générale du monde du football et ne cesse de faire couler de l'encre. Un contexte qui peut servir les intérêts marocains.

Car même si les règlements ne prévoient pas qu'une défaillance technologique puisse conduire à rejouer un match, la situation est exceptionnelle.

Imprimer
437 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Nom:
Email:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x

A LA UNE !

Rubriques

  • All
  • Football
  • Basket
  • Cyclisme
  • Tennis
  • Autres Disciplines Sportives
More
    Previous Next
    Back To Top