Search
× Search
vendredi 20 mai 2022

Pays Africain et sa diaspora

Les pays africain et la diaspora africaine à travers le monde

PAYS:
NOUS SOMMES D'ICI
ET D'AILLEURS À LA FOIS.

Le vécu d'ici enrichit la réalité d'ailleurs ;
La distance n'existe plus, le temps est maitrisé ;
L'Afrique, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest.
On est ensemble !!!

Vers l'harmonisation des prix de cession des engrais chimiques dans l'UEMOA

Vers l'harmonisation des prix de cession des engrais chimiques dans l'UEMOA

Les ministres de l'Agriculture et du Commerce des huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) vont se concerter ce mardi à Cotonou en vue d'harmoniser les prix de cession des engrais chimiques dans l'espace sous-régional, a-t-on appris lundi de source officielle. En prélude à cette concertation interministérielle, des experts ont réfléchi lundi à Cotonou aux raisons qui sous-tendent la flambée des prix des engrais chimiques dans l'espace et identifié les mesures efficaces et harmonisées permettant de faciliter à l'accès aux engrais dans le contexte actuel de flambée des prix mondiaux.

"D'un côté, on observe la difficulté pour nos Etats à accroître l'offre interne d'intrants et de l'autre, l'augmentation sur les marchés internationaux des prix de ces intrants du fait d'une reprise en vue de l'économie mondiale suite à la pandémie de nouveau coronavirus", a observé le commissaire Kako Nubukpo en charge du Département de l'Agriculture, des Ressources en eau et de l'Environnement de l'UEMOA. En effet, a-t-il noté, les prix des engrais sont passés du simple à plus du double entre décembre 2020 et juin 2021.

"En octobre 2021, il a été constaté une augmentation des prix de près de 95% pour les engrais phosphoriques, de 78% pour l'urée et de 138% pour les engrais potassiques", a relevé M. Nubukpo, soulignant la nécessité pour les dirigeants politiques de prendre des mesures vigoureuses afin de juguler cette surchauffe et améliorer la situation alimentaire et nutritionnelle dans la région. Dans l'espace UEMOA, le secteur agricole emploie plus de 60% de la population active et contribue à près de 40% au PIB.

Imprimer
1391 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Pays - A la Une

Pays

Back To Top