Search
Search

Afrique de l'Ouest

L'Afrique de l'Ouest

La partie ouest du continent africain, regroupe seize pays que sont: le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte-d'Ivoire, le Cap-Vert, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

 

Rechercher

Actualités de l'Afrique de l'ouest

Revue de la presse ivoirienne

Revue de la presse ivoirienne

Voici les principales informations à la Une de journaux ivoiriens parus vendredi : - - - FRATERNITE MATIN Le président Alassane Ouattara a animé à Niakara son premier meeting dans le cadre de la visite de quatre jours qu'il effectue depuis mercredi dans la région du Hambol (centre-nord). Il a indiqué qu'en raison du grand retard accusé par cette région en matière de développement, beaucoup restait à faire. Aussi, a-t-il annoncé, la poursuite des efforts d'investissements, notamment par la construction d'infrastructures socioéconomiques, de brigades de gendarmerie et de casernes ainsi que la construction d'un commissariat de police à Tafiré et la réalisation de cinq kilomètres de routes bitumées à Niakara.

- - - SOIR INFO Le président Alassane Ouattara a eu une rencontre jeudi à Katiola avec les cadres, les chefs traditionnels et les guides religieux de la région du Hambol. Il a exhorté les populations à cultiver l'union, la tolérance et la fraternité. Il a réaffirmé sa détermination à oeuvrer pour la préservation de la paix et la sécurité et le rassemblement des Ivoiriens. Evoquant les élections de 2020, Alassane Ouattara a rassuré sur sa volonté de ne pas œuvrer pour l'exclusion de candidats même s'il a souhaité qu'il n'y ait pas une multitude de candidatures pour permettre aux Ivoiriens de mieux apprécier les projets de société et les programmes de gouvernement des candidats. Il a proposé le montant de 100 millions FCFA (180 000 USD) comme caution pour la candidature à la présidentielle.

- - - L'INTER A la séance plénière de l'Assemblée nationale mercredi pour l'adoption du projet de budget de l'Etat pour l'année 2020, le groupe parlementaire PDCI d'Henri Konan Bédié (opposition) s'est abstenu de voter ledit projet de loi. Les raisons ont été données par le député Olivier Akoto Kouassi. Le groupe parlementaire PDCI regrette l'imprécision dans la définition des indicateurs de performances des programmes. Il dénonce le caractère peu réaliste des prévisions budgétaires et constate aussi avec regret que les crédits alloués aux collectivités territoriales sont moins de 3% du budget de l'Etat. Le PDCI s'inquiète également du rythme d'endettement en devise de la Côte d'Ivoire qui pourrait à terme plomber l'évolution de son économie.

Imprimer
343 Noter cet article:
Pas de notation

Comments are only visible to subscribers.

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x
Back To Top