Search
Search

Droits et Fiscalité

 

Droit et fiscalité en Afrique

Retrouvez l'Information juridique, ainsi que les textes du droit, de la fiscalité et les procédures de création de sociétés en Afrique

 

Actualités Juridiques

Le Parlement béninois adopte une proposition de loi portant modification de la Constitution du 11 décembre 1990

Le Parlement béninois adopte une proposition de loi portant modification de la Constitution du 11 décembre 1990

L'Assemblée nationale du Bénin a voté dans la nuit de jeudi à vendredi, à l'unanimité des 83 députés présents ou représentés à l'hémicycle au Palais des gouverneurs de Porto-Novo, la proposition de loi portant modification de la Constitution de 1990, a-t-on constaté sur place. "Le nombre de députés ayant voté oui est supérieur à 67 représentants la majorité des quatre cinquièmes des membres composant l'Assemblée nationale, qu'il fallait pour la révision de la loi fondamentale béninoise du 11 décembre 1990", a fait remarquer le président du Parlement béninois, Louis Vlavonou, à l'issue du vote de la proposition de loi portant modification de la Constitution du 11 décembre 1990.

En rappelant les dispositions de la Constitution actuellement en vigueur qui prévoient sa propre modification, le rapporteur de la Commission des lois, de l'administration et des droits de l'homme, le député Razack Abiossè a fait observer que "la révision n'est acquise qu'après avoir été approuvée par référendum, sauf si le projet ou la proposition en cause a été approuvé à la majorité des quatre cinquièmes des membres composant l'Assemblée nationale".

Ainsi dans le nouveau texte adopté, les parlementaires béninois ont institué, entre autres, des élections générales par l'organisation dans une même année des élections législatives et communales simultanées puis l'élection présidentielle, la création d'un poste de vice-président et le relèvement des droits culturels par la reconnaissance des chefferies traditionnelles et l'institutionnalisation de la suppression de la peine de mort.

Dans son intervention à la plénière du Parlement, le président de la Commission des lois de l'Assemblée nationale du Bénin, Orden Alladatin, a souligné que "cette modification constitutionnelle ne donne pas lieu à une nouvelle Constitution, ni à une nouvelle République".

Imprimer
216 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Nom:
Email:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x

Annuaires - A LA UNE!

Textes de lois et codes

Copyright 2019 Afrique Plus Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top