Search
Search

Droits et Fiscalité

 

Droit et fiscalité en Afrique

Retrouvez l'Information juridique, ainsi que les textes du droit, de la fiscalité et les procédures de création de sociétés en Afrique

 

Actualités Juridiques

La Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique appelle les médias africains à transformer le discours de l'Afrique sur le libre-échange

La Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique appelle les médias africains à transformer le discours de l'Afrique sur le libre-échange

La Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) a appelé vendredi les professionnels des médias africains à jouer un rôle crucial dans la mise en œuvre réussie de l'accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) en façonnant l'opinion publique dans leurs récits évoquant l'intégration et le libre-échange en Afrique. Cet appel a été lancé par Adeyinka Adeyemi, administrateur principal de programme à la CEA, qui a insisté sur l'importance de souligner le rôle crucial des médias dans la concrétisation des grandes aspirations de l'accord de libre-échange continental vers la transformation globale de l'Afrique.

"Les médias créent et façonnent l'opinion publique en traduisant des problèmes techniques complexes tels que la ZLECA en articles accessibles au public", a déclaré M. Adeyemi. "Les médias ont la responsabilité importante de dévoiler l'histoire du libre-échange en Afrique et d'impliquer activement le public dans le programme d'intégration et nous, en tant que CEA, devons les soutenir avec nos données techniques et nos idées", a-t-il ajouté. Selon la CEA, le rôle du journalisme économique et d'affaires dans la promotion de la mise en œuvre de l'accord consiste à comprendre l'économie africaine, rendre compte du commerce et d'autres indicateurs économiques, et trouver de nouveaux angles locaux pour rapporter le commerce africain ainsi que les données commerciales.

De son côté, Mercy Wambui, chargée de la communication à la CEA, a également souligné que la mise en œuvre de la ZLECA "aura des impacts très concrets sur la vie quotidienne de la population africaine, qui devrait passer de 1,3 milliard en 2020 à 2,75 milliards de personnes en 2060". "Il faudra un processus proactif et inclusif pour tenir toutes les parties prenantes informées et impliquées aux niveaux local, national, régional et international, afin de s'assurer que la zone de libre-échange profite réellement à tous les Africains", a-t-elle déclaré.

"Les médias africains peuvent aider le public à mieux comprendre les opportunités ainsi que les défis liés à la mise en œuvre de la ZLECA", a déclaré la CEA, appelant les professionnels des médias africains à rendre les reportages commerciaux "plus humanisés en intégrant les thèmes du commerce dans d'autres grands reportages et en développant de nouveaux cadres permettant de raconter des histoires commerciales afin de dévoiler l'histoire du libre-échange en Afrique". "Cela aidera toute une variété de parties prenantes à mieux comprendre comment la ZLECA peut pratiquement développer le commerce intra-africain, améliorer la compétitivité et assurer une meilleure réaffectation des ressources de manière à avoir un impact concret sur leur propre vie", a conclu la CEA.

Imprimer
354 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Nom:
Email:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x

Annuaires - A LA UNE!

Textes de lois et codes

Copyright 2019 Afrique Plus Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
Back To Top