Search
× Search
jeudi 11 août 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, cultures, technologie, innovation et divertissements

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Poésie chinoise: Tenue d'un récital à Paris
SA

Poésie chinoise: Tenue d'un récital à Paris

Le Récital de poésie contemporaine chinoise s'est tenu jeudi soir au Centre culturel de Chine à Paris, une activité qui vise à construire un nouveau pont de communication entre les peuples sino-français, ont indiqué à Xinhua ses organisateurs.

Organisé conjointement par le Salon de littérature chinoise et le Centre culturel de Chine à Paris avec le soutien de l'Association des écrivains de Chine, cet événement s'est déroulé en présence de l'ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye, des personnalités des cercles littéraires et artistiques français et près de deux cents hôtes passionnés de littérature française et de culture chinoise.

Selon le directeur du Centre culturel, She Mingyuan, cette manifestation culturelle entre la Chine et la France, toutes deux dotées d'une culture poétique ancienne, vise à "renforcer l'amitié par la poésie", à insuffler à travers les échanges poétiques sino-français une nouvelle vitalité à la diffusion de la littérature et des arts des deux pays et à construire un nouveau pont de communication entre les peuples des deux pays.

Au cours du récital, quatre représentants des cercles de poésie contemporaine chinoise, Zhao Lihong, Chen Dongdong, Li Shaojun et Ouyang Jianghe, ont tour à tour récité leurs œuvres par vidéo.

La poétesse chinoise résidente en France, Zhang Ruling, le poète français Philippe Tancelin, les jeunes acteurs Jin Yi et Vadim Vidovic ont interprété sur scène entre autres "Comme le vent", "Urgence nos visages d'homme", "Empreintes", "Au nord", "Il est temps de rendre hommage au printemps" et "Automne au sang froid". Le violoncelliste Matthieu Lecoq, le flûtiste Wang Wei et le danseur Wang Wenhu ont produit pour chaque poème une atmosphère unique. La mélodie de la flûte, la vigueur du violoncelle, la légèreté éthérée du xun, un instrument à vent ancien, les variations de la guimbarde et la grâce des danses s'entremêlant avec la cadence des récitations ont plongé le public dans un monde musical et pictural.

D'après les organisateurs, l'Association des écrivains de Chine a établi depuis août dernier dans douze pays, notamment en France, au Royaume Uni et à Singapour, les premiers Salons de lecteurs de littérature chinoise.

Imprimer
537 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top