Search
× Search
mardi 5 juillet 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, cultures, technologie, innovation et divertissements

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Madagascar commémore le 75e anniversaire de l'insurrection contre les colonisateurs français

Madagascar commémore le 75e anniversaire de l'insurrection contre les colonisateurs français

Madagascar a commémoré mardi le 75ème anniversaire de l'insurrection contre les colonisateurs français presque partout dans le pays par des cultes œcuméniques, dépôts des gerbes devant des stèles commémoratives ou aux cimetières des martyrs, ainsi que diverses festivités. Ayant pour thème "Ilo tsy very, tsy maty ao ampo, ny fanavotana ny firenena", traduit en français comme "Le salut du pays est une flamme non éteinte, vivant dans le cœur", les événements de commémoration ont été notamment remarquables dans la capitale Antananarivo, à Moramanga (est) et à Manakara (sud-est), où des centaines des nationalistes malgaches ont été enterrés dans des fosses communes après avoir été abattus par les Français.

Accompagné des jeunes et des survivants de l'insurrection de 1947, le président malgache Andry Rajoelina a déposé des gerbes au Mausolé Avaratr'Ankatso, situé au centre-ville d'Antananarivo mardi avant de s'envoler à Manakara. A Manakara, le centre de la célébration, le président malgache a appelé à la solidarité des Malgaches. "Le patriotisme est le motif de la célébration du 29 mars chaque année, c'est le message principal qu'on doit transférer à nos descendants", a-t-il dit. "La lutte continue, nous avons besoins de beaucoup d'efforts pour avoir la vraie indépendance, indépendance alimentaire, la lutte contre la corruption et l'indépendance pour un réel développement", a ajouté le président.

Pour sa part, le Premier ministre Ntsay Christian était à Moramanga pour déposer les gerbes aux cimetières où des centaines des martyres se reposent. "La lutte faite par les nationalistes malgaches n'est pas en vain. Le gouvernement actuel a fait son mieux pour réaliser les rêves de ces nationalistes. Malgré les conséquences néfastes de la COVID-19 et de la crise en Ukraine, le gouvernement malgache fait des efforts pour trouver des solutions aux difficultés des citoyens malgaches", a affirmé le Premier ministre.

Le 29 mars 1947, le soulèvement contre les colonisateurs français a éclaté dans tout Madagascar. Le plus violent incident a eu lieu à Moramanga, au cours duquel des soldats français ont abattu dans un train des centaines de manifestants malgaches. La répression a conduit à de nombreux excès et crimes de guerre, tels que tortures et incendies de villages, selon le livre intitulé "l'Histoire de Madagascar". Selon les statistiques publiées par la France peu après l'événement, la pacification de Madagascar par la France aurait fait 89.000 victimes malgaches en 20 mois.

Madagascar a été colonisé par la France depuis 1896 et a obtenu son indépendance le 26 juin 1960.

Imprimer
493 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top