Search
× Search
mercredi 6 juillet 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, cultures, technologie, innovation et divertissements

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Les Etats-Unis autorisent les vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna anti-Covid-19 comme dose de rappel pour tous les adultes

Les Etats-Unis autorisent les vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna anti-Covid-19 comme dose de rappel pour tous les adultes

L'Administration américaine des aliments et médicaments (FDA) a autorisé vendredi l'injection d'une troisième dose des vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna contre la COVID-19 chez tous les adultes. Cette agence gouvernementale a étendu son autorisation d'utilisation d'urgence aux injections de rappel (troisièmes doses) de ces deux vaccins à ARN messager au-delà des catégories de population déjà éligibles, car l'injection d'une troisième dose des vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna au moins six mois après la vaccination était déjà autorisée pour les personnes âgées de 65 ans et plus et pour certains adultes exposés à un risque élevé d'infection ou de maladie grave.

Pfizer et BioNTech ont demandé cette autorisation la semaine dernière sur la base d'une étude clinique de phase 3 portant sur plus de 10.000 participants. Cette étude, menée sur une période où le très contagieux variant Delta était la souche dominante du virus, révèle une innocuité et une efficacité de 95% de cette troisième dose contre les formes symptomatiques de COVID-19, par comparaison avec un régime de deux doses de vaccin. Moderna a déposé mercredi sa demande d'autorisation de sa troisième dose de 50 microgrammes pour tous les adultes.

L'entreprise a déclaré que l'autorisation en urgence (EUA) de la FDA était basée sur "la totalité des preuves scientifiques dévoilées par l'entreprise", y compris les données montrant que les anticorps neutralisants avaient diminué au bout d'environ six mois. Des experts en vaccination extérieurs du Centre de contrôle et de prévention des maladies des Etats-Unis (CDC) doivent se réunir vendredi pour discuter des mesures de la FDA concernant les demandes de Pfizer-BioNTech et de Moderna.

Les conseillers formuleront des recommandations sur la manière d'utiliser cette troisième injection. Si la directrice du CDC, Rochelle Walensky, donne son aval à une utilisation plus large, cette injection supplémentaire pourrait être mise à disposition de tous les adultes dès ce week-end. "Les demandes d'autorisation plus large déposées par les fabricants de vaccin interviennent alors qu'un nombre croissant d'Etats proposent des doses de rappel pour tous les adultes, ce qui dépasse les avis actuels du Centre de contrôle et de prévention des maladies qui recommandent de limiter l'éligibilité à certaines catégories spécifiques.

Les efforts visant à accélérer cette campagne d'injection de rappel sont conçus pour renforcer l'immunité lorsqu'elle diminue après la vaccination initiale, et pour réduire les nombres d'infections et de transmission virale malgré la protection vaccinale", a rapporté vendredi le Washington Post.

Imprimer
1282 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top