Search
× Search
vendredi 1 juillet 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, cultures, technologie, innovation et divertissements

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Le président Joe Biden dénonce le suprémacisme blanc après la tuerie de Buffalo
SA

Le président Joe Biden dénonce le suprémacisme blanc après la tuerie de Buffalo

Le président américain Joe Biden a dénoncé mardi le suprémacisme blanc lors d'une visite à Buffalo dans l'Etat de New York, théâtre d'une fusillade le 14 mai qui a vu un jeune Blanc tuer dix personnes et en blesser trois autres, 11 d'entre elles étant des Afro-Américains. "Le suprémacisme blanc est un poison qui circule dans notre corps politique", a-t-il dit. "Nous devons dire aussi clairement et énergiquement que possible que l'idéologie de la suprématie blanche n'a pas sa place en Amérique".

Payton Gendron, le jeune homme de 18 ans qui a ouvert le feu devant et à l'intérieur d'un supermarché de Buffalo, aurait été inspiré par la théorie complotiste d'extrême droite dite du "grand remplacement" selon laquelle les Blancs risquent d'être remplacés par des immigrés et des personnes de couleur. Ce massacre fait l'objet d'une enquête pour crime de haine à motivation raciale. "Ce qui s'est passé ici est simple et direct : Terrorisme. Terrorisme. Du terrorisme intérieur", a lancé M. Biden.

"La violence infligée au service de la haine et la soif vicieuse de pouvoir qui définit un groupe de personnes comme intrinsèquement inférieur aux autres groupes". La tuerie de Buffalo est la pire de l'année à ce jour et la dernière en date de la mi-mai des plus de 200 incidents sanglants aux Etats-Unis, lesquels se caractérisent par la mort ou la blessure par balle d'au moins quatre personnes, selon l'ONG Gun Violence Archive. D'après elle, plus de 29.000 personnes ont ainsi été tuées ou blessées dans le pays depuis le début de l'année.

Imprimer
243 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top