Search
× Search
jeudi 30 juin 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, cultures, technologie, innovation et divertissements

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Le président américain demande au Congrès 33 milliards de dollars d'aide à l'Ukraine
SA

Le président américain demande au Congrès 33 milliards de dollars d'aide à l'Ukraine

Crise Ukrainienne

Le président américain Joe Biden a demandé jeudi au Congrès de prévoir 33 milliards de dollars pour aider l'Ukraine à se défendre contre l'opération militaire en cours de la Russie. Lors d'un discours prononcé depuis la Maison Blanche, M. Biden a donné des précisions sur la manière dont le financement supplémentaire récemment proposé sera utilisé. Selon une fiche d'information de la Maison Blanche, sur cette somme de 33 milliards de dollars, 20,4 milliards seront consacrés à l'aide militaire et à la sécurité à Kiev, 8,5 milliards seront octroyés pour l'aide économique au gouvernement et au peuple ukrainiens, et 3 milliards seront réservés à l'aide humanitaire supplémentaire et au financement de la sécurité alimentaire ainsi qu'à un financement ciblé pour remédier aux perturbations économiques causées par la guerre.

"Il est essentiel que ce financement soit approuvé et débloqué le plus rapidement possible", a dit le président américain. M. Biden a également proposé une législation visant à tenir les oligarques russes responsables de leur rôle présumé dans le soutien de l'opération militaire. L'un des objectifs de la législation proposée est d'améliorer la capacité des États-Unis à utiliser les fonds confisqués des oligarques pour réparer les dommages causés à l'Ukraine par l'opération militaire de la Russie, selon une fiche d'information distincte de la Maison Blanche détaillant la proposition.

Dans un effort visant à dissiper les spéculations sur l'utilisation éventuelle d'armes nucléaires, alors que l'hostilité entre la Russie et les puissances occidentales ne montre aucun signe d'apaisement, M. Biden a dit que "personne ne devrait faire de commentaires inconsidérés sur l'utilisation d'armes nucléaires ou sur la possibilité de devoir les utiliser". Il a critiqué le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, pour avoir fait des remarques "irresponsables" en début de semaine sur la perspective d'un conflit nucléaire.

Dans une interview diffusée lundi par la télévision russe, M. Lavrov a dit aux médias russes que la prévention de la guerre nucléaire était la "position clé de Moscou, sur laquelle nous fondons tout. Les risques actuels sont considérables". Il a ajouté : "Je ne voudrais pas élever artificiellement ces risques. Beaucoup le souhaiteraient. Le danger est sérieux, réel. Et nous ne devons pas le sous-estimer."

Imprimer
306 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top