Search
× Search
vendredi 1 juillet 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, cultures, technologie, innovation et divertissements

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Le Mali se retire du G5 Sahel

Le Mali se retire du G5 Sahel

Le Mali s'est retiré de tous les organes et instances du G5 Sahel, y compris la force conjointe, a annoncé le porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maïga, dans un communiqué publié dimanche soir. Selon le communiqué, cette décision est une riposte à la violation de la "pratique établie" selon laquelle la présidence en exercice devrait lui revenir. En effet, à l'issue des travaux de la 7e session ordinaire de la Conférence des chefs d'Etat des pays membres du G5 Sahel tenue le 15 février 2021 à N'Djamena, les dirigeants de l'organisation avaient décidé de tenir la 8e session ordinaire en février 2022 à Bamako.

Conformément à la "pratique établie, cette session aurait dû consacrer le début de la présidence malienne du G5 Sahel. Cependant, a déploré le communiqué, près d'un trimestre après le terme indiqué, ladite session ne s'est toujours pas tenue. Et cela en dépit "des multiples initiatives prises par le Mali dans ce sens auprès des instances du G5 Sahel pour attirer leur attention". Pour le gouvernement malien, la non tenue à Bamako de cette 8e session ordinaire ainsi que des réunions statutaires des autres organes constituent "une violation d'une décision prise par l'institution, mais aussi celle des textes de base du G5 Sahel".

"L'opposition de certains Etats du G5 Sahel à la présidence malienne est liée aux manœuvres d'un Etat extrarégional visant désespérément à isoler le Mali", a indiqué le communiqué, dénonçant cette "instrumentalisation" de l'organisation. Le gouvernement du Mali réaffirme son engagement constant en faveur de l'intégration et de la coopération régionales pour la réalisation d'objectifs qui servent les intérêts majeurs des peuples africains, a ajouté le communiqué.

Le G5 Sahel ou G5S est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité. Il a été créé en 2014 par cinq Etats du Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Imprimer
354 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top