Search
× Search
mardi 5 juillet 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, cultures, technologie, innovation et divertissements

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Le gouvernement camerounais déterminé à éradiquer l'insécurité dans les régions anglophones

Le gouvernement camerounais déterminé à éradiquer l'insécurité dans les régions anglophones

Le gouvernement camerounais s'est déterminé à tout mettre en œuvre pour éradiquer l'insécurité et rétablir la paix dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en proie à une sanglante crise sécessionniste depuis 2017, a-t-on appris d'un communiqué officiel rendu public mercredi. Cette décision est intervenue suite à une attaque la veille dans le Nord-Ouest, attribuée à des milices séparatistes et qui a coûté la vie à cinq personnels pénitentiaires.

Le porte-parole du gouvernement René Emmanuel Sadi a condamné "avec la plus grande fermeté cet acte à la fois lâche, ignoble et barbare, perpétré par des criminels sans foi ni loi contre des représentants de l'Etat en plein exercice de leurs fonctions", d'après le communiqué. Au-delà de la compassion du président Paul Biya et du peuple aux familles endeuillées, les autorités administratives locales, mais aussi les forces de défense et de sécurité, sont actuellement à pied d'œuvre pour rattraper ces hors-la-loi et les traduire devant la justice, selon la même source.

Parallèlement, une enquête a été prescrite afin de faire toute la lumière sur les circonstances exactes de cet attentat. Mardi soir, le groupe sécessionniste dénommé "The Bui Unity Warriors" a revendiqué cet assaut dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, affirmant en outre avoir récupéré trois armes et des munitions que transportaient ses victimes.

Les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun sont en proie à des troubles depuis 2017, les séparatistes voulant y créer une nation indépendante qu'ils appellent "Ambazonia".

Imprimer
399 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top