Search
× Search
mardi 5 juillet 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, cultures, technologie, innovation et divertissements

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

La présidence tchadienne en exercice du G5 Sahel, exhorte le Mali à reconsidérer son retrait

La présidence tchadienne en exercice du G5 Sahel, exhorte le Mali à reconsidérer son retrait

Mahamat Hamid Koua, ministre tchadien de l'Economie et de la Planification du développement et président du Conseil des ministres du G5 Sahel, a appelé vendredi dans un communiqué les autorités maliennes à revenir sur leur décision de retrait de l'organisation en charge de lutter contre l'insécurité dans la bande sahélienne. "Devant l'expansion du terrorisme qui ne cesse de s'étendre au-delà du Sahel pour toucher les pays côtiers de l'Afrique de l'Ouest, sans compter les fléaux sous-jacents comme la circulation illicite des armes et de la drogue, ainsi que le développement de la criminalité transnationale auxquels aucun des Etats sahéliens ne peut faire face seul, le président en exercice du G5 Sahel exhorte le gouvernement de la République du Mali à reconsidérer sa position pour permettre aux efforts en cours visant à apporter une solution à ses préoccupations à travers la tenue imminente d'une conférence des chefs d'Etat et de Gouvernement dans le pays du siège", a déclaré M. Koua.

Le 15 mai, le gouvernement malien a décidé de retirer le pays de tous les organes et instances du G5 Sahel, y compris la force conjointe, reprochant au président tchadien qui a fini sa présidence en exercice de l'organisation, de refuser de passer la main au Mali. Si la présidence tchadienne a pris en compte les raisons avancées par le Mali pour justifier son retrait, elle a jugé cette décision "prise sans consultations préalables" et "lourde de conséquences pour l'ensemble du G5 Sahel".

Le Tchad a réitéré "son ferme engagement à tout mettre en œuvre pour préserver l'unité et la cohésion du G5 Sahel, un instrument de coopération irremplaçable en matière de mutualisation d'efforts, de moyens et d'actions de ses Etats membres face aux défis de développement et de sécurité", a indiqué le ministre tchadien. Le président du Conseil militaire de transition au Tchad, le général Mahamat Idriss Déby Itno, a dépêché jeudi à Bamako (Mali) son ministre de la Communication Abderaman Koulamallah pour "raffermir les relations entre les deux pays".

"Nous comprenons pourquoi le Mali se retire du G5 Sahel. Nous le déplorons. Nous aurions aimé qu'il y ait une autre solution, mais nous n'avons pas de leçons à donner au Mali, à ses dirigeants et à son peuple. Cependant, nous voulons affirmer que le Tchad et le Mali sont liés par le sang et l'histoire. Nos soldats et enfants meurent au Mali. Nous sommes venus affirmer notre disponibilité à ne jamais lui tourner le dos", a déclaré M. Koulamallah à l'issue d'une rencontre ce vendredi avec le président de transition du Mali, le colonel Assimi Goïta.

"Le Mali est libre. Il prend souverainement ses décisions que nous respectons. Mais en raison des liens qui nous unissent, nous faisons tout pour qu'il revienne le plus tôt possible dans le G5 Sahel et les organisations régionales qui sont bénéfiques pour les populations", a conclu le porte-parole du gouvernement tchadien dans des propos relayés sur sa page Facebook.

Imprimer
287 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top