Search
× Search
lundi 28 novembre 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, arts, cultures, santé, éducation, tourisme, technologie, innovation et divertissements ...

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

La croissance économique en Côte d'Ivoire est de 6% en 2022

La croissance économique en Côte d'Ivoire est de 6% en 2022

L'économie de la Côte d'Ivoire a été résiliente face à la pandémie de Covid-19 et la croissance économique pourrait se situer à 6% en 2022, fait savoir le gouvernement ivoirien sur la base d'un rapport du Fonds monétaire international (FMI). "La Côte d'Ivoire a démontré une grande résilience face à la pandémie et le FMI projette une croissance de l'économie nationale de 6% en 2022 et de 6,4% en moyenne sur la période 2023-2025", rapporte une communication présentée mercredi en conseil des ministres relative aux conclusions d'une mission du FMI dans le pays.

Les consultations tenues du 5 au 15 avril dans le cadre des missions de surveillance multilatérale du FMI ont consisté à passer en revue l'ensemble de l'économie ivoirienne, d'en faire le diagnostic et de discuter des orientations des politiques économiques en vue de préserver la solidité du cadre macroéconomique et de soutenir la croissance à moyen et long terme. Après avoir ralenti à 2% en 2020, la croissance économique a vigoureusement rebondi à un niveau estimé à 7% en 2021 grâce à la reprise de la consommation et de l'investissement.

A en croire le gouvernement ivoirien, la mission a salué la résilience et la reprise rapide de l'économie ivoirienne face à la pandémie de Covid-19, non sans noter la série de mesures mises en place afin de contenir les conséquences sociales du conflit en Europe de l'Est et de préserver la sécurité alimentaire. Ces mesures concernent "le plafonnement des prix de plusieurs produits alimentaires, les subventions à l'achat des produits pétroliers et l'exigence d'une autorisation préalable pour l'exportation de certains aliments de base", cite le gouvernement ivoirien.

Selon la communication, le gouvernement et le FMI sont parvenus à un consensus sur les développements économiques récents et les perspectives "prometteuses" de l'économie nationale, bien que des risques de provenance externe subsistent. "Il s'agit notamment des perturbations des circuits d'approvisionnement mondiaux et des tensions inflationnistes accentuées par la persistance de la situation en Ukraine, du resserrement des conditions de financement sur les marchés financiers internationaux et de l'instabilité sous-régionale", souligne le gouvernement ivoirien.

Toujours selon la communication gouvernementale, le FMI a encouragé les autorités à "évaluer attentivement" l'impact des mesures instaurées à ce jour pour atténuer les effets de la guerre en Ukraine et à "s'assurer qu'elles ne causent pas de distorsions sur le marché, ne deviennent pas permanentes, ciblent bien les personnes les plus vulnérables et soient bien arrimées aux objectifs de viabilité budgétaire à moyen terme".

Imprimer
1007 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Rechercher un article !

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top