Search
× Search
lundi 28 novembre 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, arts, cultures, santé, éducation, tourisme, technologie, innovation et divertissements ...

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

La Banque mondiale prêt à soutenir le développement de la République du Congo

La Banque mondiale prêt à soutenir le développement de la République du Congo

Le vice-président de la Banque mondiale (BM), Ousmane Diagana, a promis lundi au gouvernement de la République du Congo de le soutenir pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre du Plan national de développement (PND) 2022-2026. "Nous allons sur le plan interne réviser notre stratégie de partenariat avec le Congo pour qu'il soit davantage aligné sur les objectifs de développement du pays", a indiqué Ousmane Diagana au sortir d'un entretien avec le Premier ministre congolais, Anatole Collinet Makosso, à Brazzaville, capitale congolaise. Sur le plan de la stratégie régionale, a-t-il précisé,

la BM va mettre un accent particulier sur quatre éléments pertinents aussi bien pour le Congo que pour l'ensemble des pays de l'Afrique centrale. Selon lui, la vision du développement de son institution envers le Congo s'appuie sur le partenariat actuel entre les deux parties, basé sur son engagement résolu à aller vers les réformes structurelles et sectorielles importantes, mais aussi celle à diversifier son économie. D'après le chef du gouvernement du Congo, le premier élément de cette stratégie concerne l'importance des institutions solides, stables, crédibles dans le cadre d'une gouvernance bien appuyée. Le second, a fait savoir M. Collinet Makosso, est relatif à l'urgence permettant à l'économie congolaise à créer des opportunités d'emplois pour tous, notamment pour les jeunes.

L'engagement de la BM rejoint celui de la Banque africaine de développement (BAD) qui conditionne son soutien à la présentation, par les autorités congolaises, des priorités du moment. "Nous savons tous que le secteur privé, c'est le lieu où les décisions les plus rationnelles en matière d'investissement sont prises. Il est créateur d'emplois et source d'investissement dans la durée", avait déclaré au gouvernement le chef de la délégation de la BAD, Matungulu Mbuyamu Ilankir qui a récemment séjourné au Congo.

Imprimer
1258 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Rechercher un article !

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top