Search
× Search
vendredi 2 décembre 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité Multimédia en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, arts, cultures, santé, éducation, tourisme, technologie, innovation et divertissements ...

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Burundi: la santé et la nutrition des femmes restent une préoccupation selon la Première dame
SA

Burundi: la santé et la nutrition des femmes restent une préoccupation selon la Première dame

La santé et la nutrition de la femme, du nouveau-né, de l'enfant et de l'adolescent en Afrique, "restent une préoccupation", a déclaré lundi Angeline Ndayishimiye, épouse du chef de l'Etat burundais Evariste Ndayishimiye et présidente de l'Office de la Première dame pour le développement au Burundi.

Intervenant lors de l'ouverture à Bujumbura, la capitale burundaise, de la troisième édition du Forum de haut niveau des femmes leaders au Burundi, elle a dit noter que les taux de mortalité maternelle, néonatale et infantile demeuraient élevés en Afrique. "Cette situation coûte d'énormes sommes en argent aux gouvernements et aux communautés en termes de productivité", a souligné Mme Ndayishimiye, invitant ses homologues à agir.

Les systèmes de soins de santé et de nutrition de la région sont confrontés à des défis majeurs, notamment ceux concernant la couverture vaccinale contre "la diphtérie, le tétanos et la coqueluche", a déclaré Mohamed Fall, directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique orientale et australe.

Damien Mama, coordinateur résident des Nations Unies au Burundi, a félicité le pays pour les progrès déjà réalisés dans le domaine de la santé de la femme et du nouveau-né. Selon lui, le Burundi a réduit le taux de mortalité maternelle de "500 à 334 pour 100.000 naissances vivantes" et le taux de mortalité infantile de "59 à 47 pour 1.000 naissances vivantes".

Parmi les participants au forum figuraient la Première dame du Nigeria Aisha Buhari, l'ancienne Première dame tanzanienne Salma Kikwete et des représentants des Premières dames de Guinée équatoriale, de République démocratique du Congo, du Soudan du Sud et du Liberia. (Source: Xinhua)

Imprimer
566 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Rechercher un article !

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top