Search
× Search
lundi 28 novembre 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité Multimédia en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, arts, cultures, santé, éducation, tourisme, technologie, innovation et divertissements ...

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Burkina Faso: le pardon de l'ancien président Blaise Compaoré à la famille Sankara

Burkina Faso: le pardon de l'ancien président Blaise Compaoré à la famille Sankara

L'ancien président burkinabè Blaise Compaoré, en exil en Côte d'Ivoire depuis sa chute en 2014 et condamné par contumace à la prison à perpétuité pour l'assassinat de l'ancien président Thomas Sankara en 1987, a demandé mardi pardon à la famille Sankara.

M. Compaoré a envoyé mardi une délégation composée d'Ally Coulibaly, conseiller du président ivoirien Alassane Ouattara, et de sa fille Djamila Compaoré, remettre un message à l'actuel président burkinabè Paul-Henri Sandaogo Damiba. "Je demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes que j'ai pu commettre durant mon magistère, plus particulièrement à la famille de mon frère et ami Thomas Isidore Noël Sankara", a écrit M. Compaoré dans la lettre qui a été lue par le porte-parole du gouvernement burkinabè Lionel Bilgo.

"J'assume et déplore, du fond du cœur, toutes les souffrances et drames vécus par toutes les victimes durant mes mandats à la tête du pays et demande à leurs familles de m'accorder leur pardon", a dit M. Compaoré, qui vit en Côte d'Ivoire depuis 8 ans. "Je souhaite que nous puissions aller de l'avant désormais pour reconstruire notre destin commun sur la terre de nos ancêtres", a-t-il affirmé. Dans son message, il a appelé le peuple burkinabè à "travailler au recouvrement de l'intégrité territoriale, à la reconstruction et promotion d'un environnement favorable à l'épanouissement durable pour tous".

M. Compaoré est revenu le 7 juillet dernier, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, pour rencontrer l'actuel président Damiba et quatre autres anciens chefs d'Etat burkinabè, dans le cadre de la réconciliation nationale. Il était reparti en Côte d'Ivoire après cette rencontre, alors que des voix s'élevaient pour demander son arrestation dans le cadre du dossier de l'assassinat de Thomas Sankara. (Source: Xinhua)

Imprimer
1158 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Rechercher un article !

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top