Search
× Search
lundi 28 novembre 2022
ActualitéAfrique

Actualité Africaine, des Caraïbes et de sa diaspora

Toute l'actualité Multimédia en temps réel de l'Afrique et sa diaspora: Informations, arts, cultures, santé, éducation, tourisme, technologie, innovation et divertissements ...

ACTUALITE AFRIQUE, CARAÏBES ET DIASPORA:
TAM-TAM D'ICI,
TAM-TAM DE LA-BAS.

On dit quoi ? Koman i lé ? So, what’s new ? C'est comment ? Maguifi ? ma aljadid (ما الجديد) ? ...
Prenez des nouvelles, Donnez des nouvelles !
Afriqueplus vous sert de relais.

Agroalimentaire: Le Kenya impacté par le conflit russo-ukrainien.
SA

Agroalimentaire: Le Kenya impacté par le conflit russo-ukrainien.

Le conflit russo-ukrainien a perturbé l'approvisionnement en blé, en maïs, en engrais et en graines oléagineuses du Kenya, entraînant une forte hausse des prix des denrées alimentaires et aggravant la situation de famine, a rapporté l'Autorité de l'alimentation et de l'agriculture (AFA) du Kenya dans un rapport de situation publié jeudi.

L'AFA a observé que le Kenya avait importé d'Ukraine en 2021 des graines oléagineuses pour une valeur de 1 milliard de shillings (environ 8,5 millions de dollars américains), et de Russie du maïs pour une valeur de 8,5 millions de dollars et du blé pour une valeur de 136 millions de dollars, et que ces approvisionnements ont été perturbés par ce conflit.

"Le pays souffre d'une pénurie de blé aiguë après que la Russie a suspendu ses exportations de certains produits agricoles, dont le blé. Avec la réduction de la quantité de blé importée dans le pays en raison du conflit, les prix du blé ont plus que doublé", a indiqué l'AFA.

Le Kenya dépend de ces deux pays, et en particulier de l'Ukraine, pour ses importations des graines oléagineuses, a observé cette agence gouvernementale. "L'une des graines oléagineuses importée consiste en graines de tournesol, utilisées pour produire de l'huile de tournesol.

Les foyers kényans ont été gravement affectés par la hausse des prix de cette huile, prix qui ont presque triplés en raison de la perturbation de la chaîne d'approvisionnement de ce produit de base", a indiqué l'AFA, ajoutant que les prix de l'engrais avaient également augmenté au Kenya en raison de la pénurie, contraignant les agriculteurs à planter sans cet élément important.

Selon l'AFA, l'impact de ce conflit devrait réduire sévèrement la production agricole locale et augmenter l'insécurité alimentaire au Kenya, où environ 4,1 millions de personnes sont confrontées à la famine en raison d'une sécheresse prolongée.

Imprimer
863 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Ce formulaire recueille votre nom, e-mail, adresse IP et contenu afin que nous puissions garder une trace des commentaires placés sur le site Web. Pour plus d'informations consultez notre Politique de confidentialité et Conditions d'utilisation où vous obtiendrez plus d'informations sur où, comment et pourquoi nous stockons vos données.
Ajouter un commentaire

Rechercher un article !

Les plus lus

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

A la Une

Pas de contenu

Un problème est survenu lors du chargement du contenu.

Pays

Back To Top