Search
Search

Etat de la la sixième région de l'Union Africaine

Diaspora africaine dans le monde

 

La diaspora africaine dans le monde représente la 6ème région de l'Union Africaine (UA)

Au sein de l’Union Africaine, il existe 6 régions : l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale, l’Afrique de l’Est, l’Afrique Australe, plus une dernière région, la « Sixième Région », qui est constituée par la Diaspora africaine.

Au sens de l'Union Africaine, la Diaspora Africaine rassemble toutes les populations qui ont quitté l'Afrique, que ce soit il y a trois jours, ou il y a trois siècles, et qui se sentent encore un lien avec l'Afrique. Cet ensemble regroupe potentiellement 350 millions d'habitants, moins que la Chine et l'Inde, mais plus que l'Indonésie et les Etats-Unis.

L’importance politique, économique et culturelle de cette Diaspora est de plus en plus reconnue. Elle contribue grandement à l’essor de l’Afrique. C’est pourquoi l’Union Africaine a voulu que la Diaspora fasse officiellement partie de ses instances. Cette « Sixième Région » existe dans les statuts de l’Union Africaine. En 2003, en effet, à l’issue du Sommet de l’UA, les chefs d’Etats ont déclaré (14 (XVIII) add. 3) : « L’Union Africaine (…) décide de reconnaître la diaspora africaine comme une entité effective contribuant au développement économique et social du continent. » Mais jusqu'ici, la diaspora n'avait pas de réalité institutionnelle.

Rechercher une actualité

Diaspora africaine

Suite à l'aggravation des tensions avec l'Iran, Trump va envoyer 1 500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient

Suite à l'aggravation des tensions avec l'Iran, Trump va envoyer 1 500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient

Suite à l'aggravation des tensions avec l'Iran, le président américain Donald Trump a déclaré vendredi que son pays va envoyer 1 500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient. M. Trump a dit aux journalistes, à la Maison Blanche, que le déploiement du "nombre relativement restreint de soldats" supplémentaires est principalement une mesure de protection.

Plus tôt dans la journée, des médias américains ont rapporté que la Maison Blanche avait notifié le Congrès de la décision de M. Trump. Au cours des deux dernières semaines, suite à l'aggravation des tensions alimentées par la présence accrue des États-Unis au Moyen-Orient, Washington et Téhéran se sont enferrés dans une guerre des mots. L'Iran a promis de résister aux "politiques d'intimidation" menées par les États-Unis.

Imprimer
261 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Nom:
Email:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x

A LA UNE !

Back To Top