Search
Search

Etat de la la sixième région de l'Union Africaine

Diaspora africaine dans le monde

 

La diaspora africaine dans le monde représente la 6ème région de l'Union Africaine (UA)

Au sein de l’Union Africaine, il existe 6 régions : l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale, l’Afrique de l’Est, l’Afrique Australe, plus une dernière région, la « Sixième Région », qui est constituée par la Diaspora africaine.

Au sens de l'Union Africaine, la Diaspora Africaine rassemble toutes les populations qui ont quitté l'Afrique, que ce soit il y a trois jours, ou il y a trois siècles, et qui se sentent encore un lien avec l'Afrique. Cet ensemble regroupe potentiellement 350 millions d'habitants, moins que la Chine et l'Inde, mais plus que l'Indonésie et les Etats-Unis.

L’importance politique, économique et culturelle de cette Diaspora est de plus en plus reconnue. Elle contribue grandement à l’essor de l’Afrique. C’est pourquoi l’Union Africaine a voulu que la Diaspora fasse officiellement partie de ses instances. Cette « Sixième Région » existe dans les statuts de l’Union Africaine. En 2003, en effet, à l’issue du Sommet de l’UA, les chefs d’Etats ont déclaré (14 (XVIII) add. 3) : « L’Union Africaine (…) décide de reconnaître la diaspora africaine comme une entité effective contribuant au développement économique et social du continent. » Mais jusqu'ici, la diaspora n'avait pas de réalité institutionnelle.

Rechercher une actualité

Diaspora africaine

Sénégal: La loi portant suppression du poste de Premier ministre a été promulguée par le chef de l'Etat

Sénégal: La loi portant suppression du poste de Premier ministre a été promulguée par le chef de l'Etat

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a promulgué ce mardi la loi constitutionnelle adoptée le 4 mai par l'Assemblée nationale, portant suppression du poste de Premier ministre, a appris Xinhua de source officielle. "Le chef de l'Etat a également pris ce jour le décret no 2019-904 portant composition du gouvernement. Il a ainsi renouvelé sa confiance aux ministres et secrétaires d'Etat en fonction avant la révision constitutionnelle", a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Mahammed Boun Abdallah Dionne, Premier ministre en poste depuis le 6 juillet 2014, reste au gouvernement comme ministre d'Etat Secrétaire général de la Présidence de la République, poste auquel il avait nommé cumulativement avec ses fonctions de chef du gouvernement. Le président Macky Sall réélu dès le premier tour pour un second mandat à l'élection présidentielle du 24 février 2019, a déposé sur la table de l'Assemblée nationale, un projet de loi devant déboucher sur la suppression du poste de Premier ministre.

Entre autres motifs, M. Sall a évoqué l'efficience et l'efficacité pour aller vite dans la réalisation des projets de développement lors de son mandat qui est passé de 7 ans à 5 ans. Le ministre de la Justice a indiqué dans l'exposé des motifs du projet que cette réforme, contestée par l'opposition et des segments de la société civile, vise à "permettre au président de la République d'être en contact direct avec les niveaux d'application, de mise en œuvre, de suivi et d'évaluation des politiques publiques".

Selon lui, elle permettra aussi d'économiser quelque 193 milliards de F CFA (328 millions de dollars américains) en cinq ans, nouvelle durée du mandat du président de la République. Le projet de révision de la Constitution, supprimant le poste de Premier ministre, a été adopté par une écrasante majorité des députés par 124 voix pour, 7 contre et 7 abstention, au terme de neuf heures de débats.

Imprimer
78 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Nom:
Email:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x

A LA UNE !

Back To Top