Search
Search

Etat de la la sixième région de l'Union Africaine

Diaspora africaine dans le monde

 

La diaspora africaine dans le monde représente la 6ème région de l'Union Africaine (UA)

Au sein de l’Union Africaine, il existe 6 régions : l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale, l’Afrique de l’Est, l’Afrique Australe, plus une dernière région, la « Sixième Région », qui est constituée par la Diaspora africaine.

Au sens de l'Union Africaine, la Diaspora Africaine rassemble toutes les populations qui ont quitté l'Afrique, que ce soit il y a trois jours, ou il y a trois siècles, et qui se sentent encore un lien avec l'Afrique. Cet ensemble regroupe potentiellement 350 millions d'habitants, moins que la Chine et l'Inde, mais plus que l'Indonésie et les Etats-Unis.

L’importance politique, économique et culturelle de cette Diaspora est de plus en plus reconnue. Elle contribue grandement à l’essor de l’Afrique. C’est pourquoi l’Union Africaine a voulu que la Diaspora fasse officiellement partie de ses instances. Cette « Sixième Région » existe dans les statuts de l’Union Africaine. En 2003, en effet, à l’issue du Sommet de l’UA, les chefs d’Etats ont déclaré (14 (XVIII) add. 3) : « L’Union Africaine (…) décide de reconnaître la diaspora africaine comme une entité effective contribuant au développement économique et social du continent. » Mais jusqu'ici, la diaspora n'avait pas de réalité institutionnelle.

Rechercher une actualité

Diaspora africaine

Libreville abritera un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEEAC

Libreville abritera un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEEAC

Un sommet des chefs d'Etat et du gouvernement de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) se tiendra en octobre prochain à Libreville, selon un communiqué publié lundi par l'institution sous régionale. La nouvelle réforme institutionnelle de la CEEAC sera l'objet de cette grande messe sous régionale. "Les textes établissent le cadre de la réforme. C'est après leur adoption par la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement que commencera sa mise en œuvre effective", précise le communiqué.

Les orientations des plus hautes autorités de la CEEAC au sujet de cette réforme sont nombreuses. Elles consistent entre autres à transformer le secrétariat général actuel en une Commission, en vue de doter l'organe exécutif de plus de prérogatives et de marge de manœuvre pour conduire le processus d'intégration.

La CEEAC regroupe l'Angola, Cameroun, République Démocratique du Congo, République du Congo, République centrafricaine, Gabon, Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, Tchad, Burundi et Rwanda.

Imprimer
64 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Nom:
Email:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x

A LA UNE !

Back To Top