Search
Search

Etat de la la sixième région de l'Union Africaine

Diaspora africaine dans le monde

 

La diaspora africaine dans le monde représente la 6ème région de l'Union Africaine (UA)

Au sein de l’Union Africaine, il existe 6 régions : l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale, l’Afrique de l’Est, l’Afrique Australe, plus une dernière région, la « Sixième Région », qui est constituée par la Diaspora africaine.

Au sens de l'Union Africaine, la Diaspora Africaine rassemble toutes les populations qui ont quitté l'Afrique, que ce soit il y a trois jours, ou il y a trois siècles, et qui se sentent encore un lien avec l'Afrique. Cet ensemble regroupe potentiellement 350 millions d'habitants, moins que la Chine et l'Inde, mais plus que l'Indonésie et les Etats-Unis.

L’importance politique, économique et culturelle de cette Diaspora est de plus en plus reconnue. Elle contribue grandement à l’essor de l’Afrique. C’est pourquoi l’Union Africaine a voulu que la Diaspora fasse officiellement partie de ses instances. Cette « Sixième Région » existe dans les statuts de l’Union Africaine. En 2003, en effet, à l’issue du Sommet de l’UA, les chefs d’Etats ont déclaré (14 (XVIII) add. 3) : « L’Union Africaine (…) décide de reconnaître la diaspora africaine comme une entité effective contribuant au développement économique et social du continent. » Mais jusqu'ici, la diaspora n'avait pas de réalité institutionnelle.

Rechercher une actualité

Diaspora africaine

Le président nigérien invite ses concitoyens à s'approprier la Zone de Libre échange continentale africaine

Le président nigérien invite ses concitoyens à s'approprier la Zone de Libre échange continentale africaine

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a, dans un message à la nation au lendemain du lancement officiel de la phase opérationnelle de la Zone de Libre échange continentale africaine (ZLECA), demandé à ses concitoyens de s'approprier de cet instrument pour "une Afrique intégrée, prospère et pacifique", a-t-on appris mercredi à Niamey de sources officielles. Les dirigeants africains ont à l'occasion de la 33ème conférence au sommet de l'Union, africaine (UA) à Niamey, procédé dimanche dernier au lancement officiel de la ZLECA, un projet phare de l'UA.

Tout en exprimant ses remerciements à l'ensemble des ses concitoyens pour le succès éclatant de l'événement du fait de leur "mobilisation exceptionnelle", M. Issoufou leur a demandé de "s'approprier la Zone de Libre Echange Continentale Africaine et de manière générale l'agenda 2063 de l'Union Africaine qui vise à faire de l'Afrique, à l'horizon 2063, une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur la scène internationale". En effet, a-t-il ajouté, l'histoire retiendra que c'est ici, à Niamey, le 7 Juillet 2019, que fut lancée la phase opérationnelle de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine, la plus grande zone de libre échange au monde, de par le nombre d'Etats adhérents et des populations concernées.

La ZLECA concerne 55 membres, plus de 1,2 milliard de personnes et représente un produit intérieur brut global de 2 500 milliards de dollars. Après son lancement officiel, selon le chef de l'Etat nigérien, le début des échanges commerciaux est prévu pour le 1er juillet 2020.

Imprimer
115 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Nom:
Email:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x

A LA UNE !

Back To Top