Search
Search

Etat de la la sixième région de l'Union Africaine

Diaspora africaine dans le monde

 

La diaspora africaine dans le monde représente la 6ème région de l'Union Africaine (UA)

Au sein de l’Union Africaine, il existe 6 régions : l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale, l’Afrique de l’Est, l’Afrique Australe, plus une dernière région, la « Sixième Région », qui est constituée par la Diaspora africaine.

Au sens de l'Union Africaine, la Diaspora Africaine rassemble toutes les populations qui ont quitté l'Afrique, que ce soit il y a trois jours, ou il y a trois siècles, et qui se sentent encore un lien avec l'Afrique. Cet ensemble regroupe potentiellement 350 millions d'habitants, moins que la Chine et l'Inde, mais plus que l'Indonésie et les Etats-Unis.

L’importance politique, économique et culturelle de cette Diaspora est de plus en plus reconnue. Elle contribue grandement à l’essor de l’Afrique. C’est pourquoi l’Union Africaine a voulu que la Diaspora fasse officiellement partie de ses instances. Cette « Sixième Région » existe dans les statuts de l’Union Africaine. En 2003, en effet, à l’issue du Sommet de l’UA, les chefs d’Etats ont déclaré (14 (XVIII) add. 3) : « L’Union Africaine (…) décide de reconnaître la diaspora africaine comme une entité effective contribuant au développement économique et social du continent. » Mais jusqu'ici, la diaspora n'avait pas de réalité institutionnelle.

Rechercher une actualité

Diaspora africaine

Guinée: le gouvernement distribue plus de 8 millions de moustiquaires dans les foyers à risque du paludisme

Guinée: le gouvernement distribue plus de 8 millions de moustiquaires dans les foyers à risque du paludisme

CONAKRY, 15 mai (Xinhua) -- Le gouvernement guinéen, en collaboration avec des partenaires sanitaires étrangers, poursuit la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées d'insecticide à longue durée d'action jusqu'au 15 mai dans les principaux foyers à risque du paludisme. Durant cette campagne, plus de 8 millions de moustiquaires de ce type seront distribuées gratuitement à des milliers de familles déjà identifiées dans les zones où le taux de mortalité lié au paludisme est plus élevé.

Financées par le fonds mondial de lutte contre le paludisme, ces moustiquaires sont destinées essentiellement aux couches vulnérables, à savoir les femmes enceintes, les femmes nourrices et les bébés qui résistent moins aux piqûres de moustiques, agents vecteurs de la maladie. Selon un responsable du projet, après la première campagne de distribution de moustiquaires imprégnées d'insecticides à longue durée d'action en 2016, le taux de mortalité du paludisme a chuté de 43% à 15%.

Cela démontre que la prévention (qui consiste à éviter le contact entre l'homme et les moustiques grâce à l'utilisation de ces moustiquaires) est plus économique et plus efficace. Avec ces multiples campagnes de sensibilisation et de distribution de moustiquaires aux foyers familiaux à travers le pays, le taux global de prévalence du paludisme a baissé d'environ 30% dans le pays, selon les dernières statistiques disponibles au ministère de la Santé. L'objectif visé par le gouvernement guinéen et ses partenaires techniques sanitaires est d'atteindre zéro cas de paludisme dans les prochaines années.

Imprimer
623 Noter cet article:
Pas de notation

Laissez un commentaire

Nom:
Email:
Commentaire:
Ajouter un commentaire

Nom:
Email:
Objet:
Message:
x

A LA UNE !

Back To Top